Panier

0

Le panier est vide

Go to the shop
Close

Qui est la créatrice de LaJack?

Pendant 15 ans, Caroline Doumeng, fondatrice de LaJack, baigne dans l’univers de la mode. Elle est agent de mannequin dans les agences parisiennes et également passionnée pour la photographie.
Mais l’idée de lancer sa propre marque de vêtement trotte inexorablement dans sa tête. Son amie et associée, Magali l’encourage à aller voir un lot de tissus, entourée d’étoffes toutes aussi nobles, élégantes, délicates et raffinées, les unes que les autres. C’est la révélation!
C’est ainsi que naît LaJack.

Des vestes conçues à partir de tissus upcyclés

La mode est l’une des industries les plus polluantes au monde.
Aujourd’hui, 10 à 20% de la production mondiale de tissus, soit 60 milliards de mètres carrés, ne sera jamais utilisée…

LaJack crée ses blazers à partir de matières « Upcyclés » (utilisation de tissus déjà existants), uniques et de haute qualité. En adoptant l’upcycling, LaJack lutte contre le gaspillage et prend part à l’économie circulaire.
Les vestes sont produites en France, en petite quantité, de manière raisonnée et raisonnable, le tout dans le respect de l’artisanat et du savoir-faire. LaJack allie style et éco- responsabilité.
C’est une marque éthique, environnementale et durable. 

Les bénéfices de l’upcycling sur l’environnement

  • Limite la sur-production de tissus et de vêtements.
  • Réduit les émissions de CO2.
  • Réduit considérablement la consommation d’eau liée à la production de vêtements.

Des vestes semi-mesure

Le semi-mesure est une méthode de confection intermédiaire entre le sur-mesure et le prêt-à-porter. Des blazers intemporels et indémodables, chics et casual, à partir de deux modèles déjà existants, la fit et l’oversize.
La créatrice propose une véritable personnalisation du vêtement. Elle ajuste aux mensurations, aux souhaits et aux goûts du client, cette pièce phare du dressing. 

LaJack, pour qui?

LaJack c’est le cocktail parfait entre le féminin et le masculin, une coupe à la fois décontractée et sophistiquée. A l’origine ces tissus étaient destinés à confectionner des costumes pour hommes.
À travers ses blazers, la fondatrice veut donner du pouvoir aux femmes.
LaJack confère à celle qui la porte, un sentiment d’indépendance, de liberté, mais également d’élégance et de sensualité. LaJack s’adresse à des femmes inspirées, passionnées, qui vont aux bouts de leurs rêves grâce à leur audace, leurs ambitions et leurs convictions.